D’où vient le TÉLÉTRAVAIL ?

teletravail 1

Le concept du télétravail est apparu au début des années 50 aux États-Unis.

C’est Norbert Wiener qui le premier a présenté un travail sur la cybernétique en le faisant superviser par un architecte se trouvant en Angleterre, alors que lui était aux États-Unis, en utilisant des moyens de communication appropriés.

Début des années 60, c’est en Angleterre que les premiers essais de télétravail ont été réalisés par des Firmes Internationales qui avaient décidés faire réaliser le travail fourni par leurs programmeurs, au domicile d’employés.

Quelques années plus tard, ces délocalisations à domicile vont être boostées par l’apparition du réseau ARPANET, l’ancêtre de l’internet que nous connaissons et dont il serait difficile de s’en passer !

En 1970, des prévisionnistes pour entreprise, estiment que si le mouvement se poursuit, la majorité des Américains en âge de travailler, le feront de chez eux en télétravail.

Cette prévision a été confirmée en 1972 par Alvin TOFFER dans "le choc du futur".

L’année suivante, le terme "Telework" fait son entrée à l’université de Caroline du Sud aux États-Unis, par l’entremise de Jack Nilles consultant dans le domaine du télétravail dans cette même université.

En 1973, la première crise du pétrole oblige les entreprises à compenser les problèmes de pertes d’énergie et de rendement.

Ils s’orientent de ce fait, vers des solutions permettant à leurs employés de travailler de chez eux, et ainsi éviter les pertes de rendement.

Ces possibilités de travailler de chez soi s’amplifient en 1981 quand Steve JOBS et son associé Steve WOZNIAK créent le premier micro-ordinateur personnel.

Mac

 

À la fin de l’été de cette année-là, 213 ordinateurs sont reliés au réseau 'INTERNET'. La "toile"était née.

Voilà déjà 34 ans qu’internet devient accessible au grand public.

On passe rapidement de 25 millions de personnes connectées, début des années 1990, à 379 millions dans le monde début des années 2000 !

En 1992, le Canada met en place des systèmes de télétravail pour la fonction publique qui fonctionnent encore aujourd’hui.

Cinq ans plus tard, l’Europe signe la charte européenne du travail à distance.

Le recours au télétravail n’a fait que s’accroître.

Portable

En 2002, les télétravailleurs étaient plus de 9 millions en Europe et ce chiffre a doublé entre-temps.

Le télétravail est donc une véritable solution d’avenir pour tous les acteurs de l’économie.

Le télétravail c’est :

  • Un gain de temps, pas de déplacement, pas de bouchons sur les routes.
  • Un gain financier non négligeable (absences, maladies, lois sociales…).
  • Il s’adapte au besoin de chacun.
  • Le client ne paie que pour le travail presté réellement.

Merci d’avoir pris le temps de me lire

Marylène

D’où vient le TÉLÉTRAVAIL ?

teletravail 1

Le concept du télétravail est apparu au début des années 50 aux États-Unis.

C’est Norbert Wiener qui le premier a présenté un travail sur la cybernétique en le faisant superviser par un architecte se trouvant en Angleterre, alors que lui était aux États-Unis, en utilisant des moyens de communication appropriés.

Début des années 60, c’est en Angleterre que les premiers essais de télétravail ont été réalisés par des Firmes Internationales qui avaient décidés faire réaliser le travail fourni par leurs programmeurs, au domicile d’employés.

Quelques années plus tard, ces délocalisations à domicile vont être boostées par l’apparition du réseau ARPANET, l’ancêtre de l’internet que nous connaissons et dont il serait difficile de s’en passer !

En 1970, des prévisionnistes pour entreprise, estiment que si le mouvement se poursuit, la majorité des Américains en âge de travailler, le feront de chez eux en télétravail.

Cette prévision a été confirmée en 1972 par Alvin TOFFER dans "le choc du futur".

L’année suivante, le terme "Telework" fait son entrée à l’université de Caroline du Sud aux États-Unis, par l’entremise de Jack Nilles consultant dans le domaine du télétravail dans cette même université.

En 1973, la première crise du pétrole oblige les entreprises à compenser les problèmes de pertes d’énergie et de rendement.

Ils s’orientent de ce fait, vers des solutions permettant à leurs employés de travailler de chez eux, et ainsi éviter les pertes de rendement.

Ces possibilités de travailler de chez soi s’amplifient en 1981 quand Steve JOBS et son associé Steve WOZNIAK créent le premier micro-ordinateur personnel.

Mac

 

À la fin de l’été de cette année-là, 213 ordinateurs sont reliés au réseau 'INTERNET'. La "toile"était née.

Voilà déjà 34 ans qu’internet devient accessible au grand public.

On passe rapidement de 25 millions de personnes connectées, début des années 1990, à 379 millions dans le monde début des années 2000 !

En 1992, le Canada met en place des systèmes de télétravail pour la fonction publique qui fonctionnent encore aujourd’hui.

Cinq ans plus tard, l’Europe signe la charte européenne du travail à distance.

Le recours au télétravail n’a fait que s’accroître.

Portable

En 2002, les télétravailleurs étaient plus de 9 millions en Europe et ce chiffre a doublé entre-temps.

Le télétravail est donc une véritable solution d’avenir pour tous les acteurs de l’économie.

Le télétravail c’est :

  • Un gain de temps, pas de déplacement, pas de bouchons sur les routes.
  • Un gain financier non négligeable (absences, maladies, lois sociales…).
  • Il s’adapte au besoin de chacun.
  • Le client ne paie que pour le travail presté réellement.

Merci d’avoir pris le temps de me lire

Marylène