257. Standard Téléphonique

 

Opératrices téléphoniques : d’hier à aujourd’hui

Les opératrices téléphoniques étaient les dames qui reliaient les personnes entre elles à travers le câble téléphonique. C’est une partie de notre histoire qui a été immortalisée à travers de nombreux films qu’on a pu regarder ces dernières décennies.

Mais quand cela a-t-il commencé ?

Tout a débuté fin des années 1870 dans la région de Boston aux États-Unis.

253. StandardTéléphonique fin 19 ème

Mais POURQUOI des Femmes ?

Tout simplement parce que les hommes, bien que très doués pour le télégraphe, étaient incapables d’accomplir ce travail de téléphoniste par manque d’intérêt et de patience.

Comme à chaque fois que les hommes ne pouvaient accomplir une tâche, les femmes ont été mises à contribution et ont accompli ce travail jusqu’à la fin des années 1980 (automatisation de la téléphonie).

Comment cela fonctionnait-il ?

Les personnes possédant un téléphone à domicile pour les plus nantis, au bureau de poste local pour les moins bien lotis, composaient le 0 pour joindre l’opératrice du standard et demandaient à être mises en communication avec une ville, un poste de téléphone au domicile du correspondant ou au bureau de poste de la ville ou du quartier.

254. Standard Téléphonique Annees 20 30

Mais qu’en était-il des appels "longue distance" ?

Le système de base était le même, mais passait par diverses villes et standard avant d’arriver à destination, ce qui prenait régulièrement une longue attente.

251. Standard Téléphonique années 40

 

Quelles ont été les évolutions de ce système ?

Comme dit plus haut cette grande aventure a débuté fin des années 1870, mais le succès ne sera au rendez-vous que vers les années 1900. Il a fallu envisager une autre façon de transférer les appels que celle mise en place, il ne suffisait plus d’avoir un panneau relié aux lignes avec le nom des gens ou les numéros de maison.

La démographie galopante des grandes villes et l’engouement de la population pour le téléphone synonyme de progrès social.

C’est là qu’intervient Monsieur Milo G. Kellogg qui est le concepteur des standards téléphoniques permettant aux opératrices de travailler ensemble en équipe au moyen de deux panneaux A & B permettant les entrées et les sorties d’appels simultanément.

Par la suite, les panneaux ont été automatisés, ce qui a d’abord envoyé à la retraite les opératrices des panneaux B, suivi quelques années plus tard les opératrices des panneaux A.

Ce fut un gros changement qui n’a fait qu’évoluer jusqu’à nos jours. Avec les plus grosses évolutions pendant les années 40 et 60, pour en arriver fin des années 80 au système que nous connaissons en ce qui concerne la téléphonie fixe.

Mais que sont devenues les opératrices ?

Certaines se sont recyclées dans la réception d’appels dans les hôtels, les cabinets médicaux, les bureaux divers et variés, elles sont devenues secrétaires, clerc de notaire ou tout simplement femme au foyer, mais elles ont toujours gardé le sourire et ont su évoluer avec leur temps.

Ce travail de réceptionniste, secrétaire ou standardiste est parfois mal vu, car soi-disant dégradant, mais c’est lui qui permet d’entrer en contact avec la personne que l’on désire joindre !

N’oublions surtout pas que :

  • C’est le premier contact avec une société, un médecin.
  • C’est lui qui permet de finaliser la vente d’un projet pour les commerciaux et de maintenir les agendas à jour
  • De fixer les rendez-vous pour que les commerciaux, médecins, directeurs.
  • De libérer les dirigeants de ces tâches importantes certes, et de leur permettre de se focaliser sur leur travail principal, à savoir diriger leur entreprise

322. Téléphoniste  HR

Je crois qu’il était temps de rappeler que ce métier, si souvent dénigré au travers des 140 dernières années, est celui qui permet de maintenir un contact entre les différents acteurs de la vie moderne.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ce petit bout d’histoire.

Marylène

 

 

39. Médecin 1 HR

 

IMPULSEO III

L’INAMI a mis en place une intervention dans les frais de Télésecrétariat des médecins en début de carrière, à savoir : IMPULSEO III

IMPULSEO III(volet2) est un Fond destiné à aider les médecins à se doter d'un télé-secrétariat.

Elle est constituée d'une intervention dans les coûts liés à la conclusions d’un contrat entre le médecin généraliste seul ou d’un regroupement de médecins généralistes et une société offrant un service de télésecrétariat dont la finalité doit viser à améliorer la gestion administrative pour le ou les médecins.

L’intervention du fond que ce soit pour un Médecin Généraliste seul ou un regroupement de Médecins Généralistes est de la moitié des frais engagés.

  • Dans le cas d’un Médecin seul il a pour obligation de gérer 150 DMG et l’intervention est plafonnée à par an.
  • Dans le cas d’un regroupement le plafond est également de 3474€ par an et par médecin pour peu qu'il gère au minimum 150 DMG.

ATTENTION

Il n'y a pas de cumul possible en cas d'intervention pour d'autres coûts salariaux.

Comment obtenir cette intervention ?

-          Via votre syndicat de Médecin

-          Via une des structures d’appui avec lesquelles le fond de participation collabore

-          Via internet : www.fonds.org

-          Par téléphone : 02/210.87.87

-          Par Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La demande d’intervention doit être demandée au plus tard le 30/06 de l’année qui suit l’année pour laquelle l’intervention est demandée